Accueil > Journée contre l’homophobie et la transphobie > Lettre aux conseillèrEs de Lille-Moulins

Lettre aux conseillèrEs de Lille-Moulins

lundi 7 avril 2014

Chères conseillères, chers conseillers,

Nous, les Flamands Roses, sommes une association militante lilloise qui existe depuis plus de 20 ans à Lille. Depuis 1998 nous nous réunissons à Moulins, au sein du J’En Suis, J’Y Reste, Centre Lesbien Gai Bi Trans Queer Intersexe et Féministe de Lille-Nord Pas de Calais. C’est dans le quartier de Moulins qu’a lieu la majorité de nos activités.

La semaine dernière nous avons vu un panneau publicitaire qui nous a énormément choquéEs. Situé au croisement de la rue d’Arras et de la rue de Fontenoy, ce panneau annonçait la prochaine manifestation nationale du groupe "La manif pour tous" le 2 février à Paris. Au mois de mai 2013, le même panneau affichait la publicité pour une autre de leurs manifestations nationales. Des groupuscules d’extrême-droite , du mouvement catholique intégriste ou encore du mouvement masculiniste sont associés à ce groupe. Celui-ci prône des idées homophobes, lesbophobes, transphobes et masculinistes sous couvert, généralement, de la protection de l’enfant.

Comme vous le savez, il a régulièrement manifesté l’année dernière contre l’adoption de la loi sur le mariage pour les couples de même sexe à Lille et dans plusieurs autres villes de France. À Lille, il y a également eu des veillées organisées tous les mardis place du Théâtre, puis certains mercredis sur la Grand-Place. En avril 2013, un bar du Vieux-Lille ouvertement gay s’est fait attaquer par trois personnes se revendiquant d’un groupe radical d’extrême-droite.

Aujourd’hui, le groupe continue sa propagande en dénonçant les programmes de l’Éducation Nationale sur le « genre » et la loi autorisant le mariage des couples de même sexe, et en manifestant dimanche prochain contre la PM-­GPA et le projet de loi sur la filiation pour les familles homoparentales.

Ce groupe défend des « valeurs traditionnelles » qui nient nos droits et notre existence en tant que lesbiennes, gais, biEs, trans, queer et intersexes. Ces « valeurs traditionnelles » vont en fait à l’encontre des principes féministes auxquels nous, et pas seulement nous, sommes très fortement attachéEs.

Nous exigeons que le contenu de ce panneau soit enlevé car il constitue un trouble à l’ordre public. En effet, il véhicule des messages de haine contre nous et attisent la haine envers nous. Rappelons qu’on estime que les personnes LGBTQIF et plus généralement toutes les personnes qui ne correspondent pas aux normes de genre et de sexe représentent 5% de la population. Rapportée au quartier Moulins, ce chiffre représente environ 1000 personnes.

Comptant sur votre action, nous vous assurons de notre considération militante.

Les Flamands Roses